was successfully added to your cart.

Lâcher prise

By 12 octobre 2017Développement personnel

Coucou les ouistitis 🐒 j’espère que vous avez le sourire en cette belle journée 😃😌

Aujourd’hui, je viens vous parler de lâcher-prise 😌 (« quoi ? t’arrêtes de nous souler avec la productivité ? » 😂). C’est une des choses sur lesquelles j’ai énormément travaillé depuis les 4 dernières années 🤓 Mon objectif était d’arriver à avoir le plus de détachement possible sur les choses 🙏🏻, d’être souriante quoi qu’il arrive 😃, de ne jamais laisser les épreuves de la vie m’affecter 💪🏻 Eh bien, je suis plutôt contente du résultat parce qu’à ce jour, pas grand chose ne peut m’affecter ☺ Plusieurs raisons à ça :

– J’ai compris que quand une galère nous tombait dessus, 😩 chaque minute à se morfondre 😓 était une minute de moins pour trouver une solution, donc j’ai tendance à sauter l’étape des larmes 😭 pour passer directement au brainstorming ☁

– Si vous êtes croyants ou que vous croyez simplement au destin 😇, ça aide grandement à lâcher prise et à se dire « si telle ou telle chose m’est arrivée, c’est qu’il y a une raison, peut importe laquelle ». Par exemple, votre voiture 🚗 ne démarre pas, vous aurez le détachement de vous dire qu’il vous serait peut-être arrivé quelque chose sur la route 😑 et que l’univers vous a peut-être protégé ou vous accordera un bienfait 😌

– Une super technique : la 5 by 5 rule 👌🏻 Quand quelque chose vous contrarie, demandez vous 🤔 « est-ce que ce qui me contrarie aura la moindre importance dans 5 ans ? », 💁🏻 si la réponse est non 👎🏻, ne passez pas plus de 5 minutes à être contrarié par cette broutille !

Cette technique permet vraiment de prendre du recul et de lâcher prise, j’adore l’utiliser ! 😍

Et vous ? Quelles sont vos techniques pour lâcher prise ? 😃

Si cet article vous a plu, n’oubliez pas de le partager 😉 Have a nice and productive day !

Zia

Author Zia

More posts by Zia

Join the discussion 2 Comments

  • Assia dit :

    la méthode du « au pire? ». Mais pour l’utiliser, il faut a minima, déjà s’être un peu développé personnellement. C’est plutôt simple et peut être est elle connu des ouistitis et de toi Rahma.
    Tu te questionnes, face à une situation compliqué ou à une peur (rationnelle ou non): au pire, que va t il se passer? La réponse nous permet d’envisager puis de visualiser la pire des possibilités et réfléchir à ce qu’on peut en tirer. Et en réfléchissant sur l’impact que ça aura sur notre vie, les solutions qu’on pourra (ou non d’ailleurs) apporter à cette difficulté …, on a tendance à relativiser puisqu’on en arrive toujours à conclure qu’il y a du bien, mm ds le pire des destins..
    De l’anticipation née l’acceptation, en quelque sorte ^_^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.